Quelles tisanes pendant la grossesse ?

quelles tisanes pendant la grossesse

Quelles tisanes pendant la grossesse peut-on boire ? Vous adorez les tisanes ? Pendant la grossesse, beaucoup d’aliments et de boissons sont interdits ou déconseillés. Les femmes ont souvent le réflexe de remplacer le café et le thé par des tisanes en grande quantité. Ceci étant, les tisanes doivent être consommées avec parcimonie en raison des principes actifs qu’elles contiennent. Sachez même que certaines plantes ne sont pas autorisées pendant ces 9 mois. Voyons celles que vous pouvez utiliser en toute sérénité et celles qui peuvent être dangereuses pour le fœtus et son développement. 

Quelques conseils généralistes pour la grossesse

La grossesse est un moment unique et très spécial dans une vie. Pendant ces 9 mois, il est avant tout fondamental de prendre soin de vous. Reposez-vous quand vous avez besoin et envie. C’est une période de vie où l’on souhaite faire le mieux possible pour son futur bébé en faisant notamment particulièrement attention à ce que l’on mange. Faites preuve de bienveillance envers vous-même avant tout. Faites de votre mieux chaque jour sans pression. La santé de votre bébé compte mais la vôtre aussi. Vous aurez besoin d’énergie tout au long de ces 9 mois et de force pour votre accouchement.

Ainsi, mangez le plus sainement possible tout en vous faisant plaisir. Si vous aimez le sport, continuez à en faire (en demandant conseil à votre sage-femme ou votre gynécologue en cas de doute). Et si ce n’est pas trop votre tasse de thé, ne vous mettez pas la pression. Marchez aussi souvent que possible pour le bon déroulement de votre grossesse et de votre accouchement. Respirez, méditez si vous en avez envie, faites ce qui vous apporte du bien-être et de la sérénité. Ils sont essentiels lors de la grossesse.

Surtout, faites-vous confiance. Pendant ces 9 mois (et par la suite), votre entourage commentera la plupart de vos décisions et chacun ira de son conseil. Écoutez votre cœur et souvenez-vous de la chose la plus importante : vous êtes la meilleure maman et le meilleur papa qui soit pour votre enfant. Faites-vous confiance.

Quelles tisanes pendant la grossesse ? | 13 plantes à découvrir

Voyons en détail les plantes que vous pouvez utiliser lors de ces 9 mois. Ici, nous allons aborder un type de préparation en particulier, à savoir les tisanes. Vous pouvez en boire chaque jour si vous le souhaitez, sans en abuser. En effet, comme nous l’évoquions plus haut, les plantes contiennent des principes actifs. Elles sont naturelles certes mais cela ne veut pas pour autant dire inoffensives, surtout à certaines doses.

L’ortie (urtica dioica)

L’ortie figure parmi les plantes phares de la grossesse. En effet, elle est riche en vitamines et en minéraux. Cela lui confère une action reminéralisante importante idéale pendant ces neuf mois. De plus, si vous faites de l’anémie au cours de ces neuf mois, la tisane d’ortie vous sera d’un grand soutien. Par ailleurs, vous apprécierez ses propriétés tonifiantes dans les moments les plus éprouvants physiquement. Vous pouvez la consommer tout au long de la grossesse.

Sa richesse en silice soutient la peau, ce qui est intéressant notamment en prévention des vergetures. Vous pouvez boire 2 à 3 tasses quotidiennement. Déposez une cuillère à café de plantes pour une tasse et laissez infuser 10 min.

Le framboisier (Rubus idaeus)

Lorsqu’on se demande quelles tisanes pendant la grossesse il est possible de prendre, les feuilles de framboisier figurent sur le podium ! En effet, elles sont très riches en vitamines, en minéraux et en antioxydants. Ceci étant, il ne faut pas la prendre à n’importe quel moment.

En effet, la tisane de framboisier est recommandée en fin de grossesse, pour préparer l’accouchement. Elle représente un excellent tonique utérin. Ses feuilles assouplissent et détendent l’utérus tout en le tonifiant, rendant les contractions plus efficaces. Après l’accouchement, elles redonnent du tonus à l’utérus et peuvent également réduire les saignements et les inflammations.

La vigne rouge (Vitis vinifera var. tinctoria) 

Si au cours de votre grossesse vous avez les jambes lourdes, la tisane de vigne rouge pourra vous soutenir. En effet, elle encourage la circulation veineuse ainsi que la circulation lymphatique en cas de rétention d’eau. 

Dosez une cuillère à café de vigne rouge pour une tasse. Laissez infuser 7 à 10 min dans une eau à 85°C. Vous pouvez ajouter un peu de verveine odorante si vous trouvez la saveur trop âpre. Consommez-la avec modération et ne dépassez pas deux tasses par jour.

Le gingembre (zingiber officinale)

Si vous demandez à votre sage-femme quelles tisanes pendant la grossesse peuvent vous accompagner, elle vous répondre sans aucun doute celle de gingembre. En effet, ses propriétés contre les nausées sont très réputées. Il pourra également vous accompagner en cas de reflux gastro-œsophagien.

Faites infuser une cuillère à café de gingembre frais râpé. Si vous ne pouvez pas vous préparer une tisane sur le moment, sachez que vous pouvez mâcher une tranche d’une épaisseur de 5 mm.

La mélisse (Melissa officinalis)

La tisane de mélisse vous soutiendra tant sur le plan digestif que nerveux. En effet, elle aide à apaiser les spasmes digestifs et stimule la digestion en douceur. De plus, elle diminue les ballonnements, les brûlures d’estomac. Elle est également indiquée en cas de nausées et de reflux gastro-œsophagien.

Sur le plan nerveux, la tisane de mélisse calme les crises d’angoisse, le stress et l’anxiété. Elle agit sur les troubles du sommeil et notamment les insomnies.

Vous pouvez prendre une tasse le soir au coucher. Vous pouvez ajouter de la lavande pour renforcer son action et pratiquer des exercices de respiration. 

À noter que l’aubépine, la passiflore, le tilleul, la fleur d’oranger et la camomille soutiennent la femme enceinte dans les troubles du sommeil.

La camomille matricaire (Matricaria recutita)

La camomille matricaire, au bon goût de miel, apporte de la détente. En effet, son effet apaisant sur le système nerveux aide à avoir un sommeil plus réparateur. De plus, elle calme les inflammations, les nausées et atténue les troubles digestifs, notamment les reflux gastro-œsophagiens.

Vous pouvez laisser infuser une cuillère à café dans une eau à 85°C pendant 10 min. Sachez que si vous laissez infuser plus longtemps, cela fait ressortir son amertume. Vous pouvez la mélanger avec de la verveine odorante ou de la mélisse pour renforcer son action anti-stress.

La menthe poivrée (mentha piperita)

La menthe poivrée est idéale en cas de nausées en début de grossesse. Vous pouvez prendre deux tasses par jour après chaque repas. Elle est aussi indiquée en cas de reflux gastro-œsophagien.

Vous pouvez consommer 2 à 3 tasses par jour de tisane de menthe poivrée, après une infusion de 10 min. Cependant, sachez que l’huile essentielle de menthe poivrée est interdite pendant la grossesse.

Les fleurs de mauve (Malva sylvestris)

La mauve est une plante laxative douce qui vous soutiendra en cas de constipation. En effet, elle est anti-inflammatoire et contient des mucilages.

Comptez 2 ou 3 fleurs pour une tasse. Vous serez charmée par la jolie couleur qui apparaît lors de l’infusion. Poursuivons notre découverte pour savoir quelles tisanes pendant la grossesse vous pouvez consommer.

Le cynorhodon (Rosa canina)

Le cynorhodon, aussi connu sous le nom d’églantier, est une plante réputée pour son effet vitalisant. Ses baies sont très riches en vitamine C ainsi qu’en flavonoïdes et en caroténoïdes. C’est un allié de choix en cas de fatigue ainsi que pour renforcer l’immunité. L’idéal pendant la grossesse et notamment à l’approche de la saison froide pour traverser les maux d’hiver sans encombre.

Pour en savoir plus, consultez notre article sur les propriétés de l’églantier.

La lavande (Lavandula angustifolia)

Vous êtes tendue ? Une infusion de fleurs de lavande vous procurera détente et bien-être. Vous pouvez la préparer avec du miel pour une boisson calmante et signe de réconfort.

N’hésitez pas à la mélanger avec de la mélisse pour une meilleure gestion du stress mais aussi pour soulager les spasmes des nausées.

D’autres plantes calmantes peuvent vous accompagner. En effet, la verveine odorante, la marjolaine, la fleur d’oranger, le tilleul seront vos alliés si vous vous sentez stressée.

Le fenouil (Foeniculum vulgare)

La tisane de graines de fenouil peut également vous accompagner lors de votre période de gestation. Elles ont des vertus digestives. En effet, elles soulagent les maux de ventre et réduisent les brûlures d’estomac.

Vous pouvez consommer une tasse de tisane de graines de fenouil au cours d’une journée sans aller au-delà, ni tous les jours, par principe de précaution.

Les mélanges de tisanes conseillés par Amaya

Au cours de votre grossesse, vous pouvez bien sûr préparer des tisanes de plantes seules. Vous pouvez également créer des mélanges complets, qui vous aideront à répondre à vos différents besoins de femme enceinte. Nous vous proposons de découvrir deux mélanges imaginés par Amaya.

La tisane “grossesse et sérénité”

Cette infusion est composée de plantes tonifiantes (l’ortie et le gingembre), reminéralisantes (l’ortie, très utile en cas d’anémie ferriprive), antispasmodiques (la verveine odorante et le gingembre), favorisant des digestions légères et la circulation sanguine pour éviter d’avoir les jambes lourdes (la vigne rouge).
Type de plat Boissons

Ingrédients
  

Composition pour 500 ml (2 tasses)

Instructions
 

Préparation

  • Mélanger les plantes et faire chauffer l’eau à 90 °C. Si les feuilles de verveine sont entières, les couper grossièrement, afin de libérer toutes leurs saveurs juste avant l’infusion.
  • Déposer les plantes dans l’eau chaude et laisser infuser 10 minutes à couvert.
  • Boire 1 tasse au petit déjeuner et 1 autre après le repas du midi, pour retrouver un peu de tonus et favoriser une digestion en toute sérénité.
Vous avez essayé cette recette ?Mentionnez @happyplantes et le hashtag #happyplantes sur Instagram !

La tisane des maux d’hiver pendant la grossesse

Pour ce deuxième exemple, nous vous proposons une décoction de cynorhodon. Très riche en vitamine C, elle vous aidera à retrouver tonus et vitalité si vous souffrez de maux d’hiver.
Type de plat Boissons

Ingrédients
  

Les quantités nécessaires pour 500 ml (2 tasses)

  • 1 cuillère à soupe de baies de cynorhodon 

Instructions
 

Préparation

  • Déposer les baies dans l’eau froide et faire monter la température jusqu’à ébullition.
  • Couper le feu et laisser infuser de 10 à 15 minutes à couvert avant de filtrer.
Vous avez essayé cette recette ?Mentionnez @happyplantes et le hashtag #happyplantes sur Instagram !

Grossesse : les plantes à éviter

Comme vu en préambule, certaines plantes peuvent s’avérer dangereuses au cours de la grossesse :

  • plantes agissant sur la sphère hormonale : sauge, luzerne, houblon, armoise, grémil, cimicifuga, soja ;
  • plantes pouvant augmenter la contraction utérine et agressives pour la muqueuse intestinale : cascara, bourdaine, séné ;
  • autres plantes contre-indiquées : chélidoine, ballote, fucus, mélilot, millepertuis, busserole, réglisse (elle est hypertensive à haute dose).

Cette liste n’est pas exhaustive. N’hésitez pas à demander conseil à votre sage-femme, votre naturopathe, votre phytothérapeute, votre pharmacien si vous avez le moindre doute au sujet d’une plante. Par ailleurs, assurez-vous de la qualité des plantes que vous utilisez et préférez celles issues de culture biologique pour éviter les résidus de pesticides notamment. 

Vous savez maintenant quelles tisanes pendant la grossesse vous pouvez prendre et comment. Les plantes sont, à chaque période de la vie, de véritables soutiens. Néanmoins, il convient de bien les connaître pour les utiliser à bon escient. Nous espérons que notre article vous aidera. Profitez pleinement de vos plantes favorites, accordez-vous des moments de relaxation propices au bon déroulement de votre grossesse. Nous vous souhaitons une merveilleuse rencontre avec votre bébé !

Share this post

Laisser un commentaire

Happy Plantes