Églantier : botanique, propriétés et utilisations

Le cynorhodon, une plante très riche en vitamine C

 

Mais qu’est-ce que l’églantier ? Sans le savoir, vous connaissez pour la plupart d’entre vous très bien cette plante car elle renferme dans sa baie, le poil à gratter ! Dans ce nouvel article, nous vous proposons de tout vous dire (ou presque) sur l’églantier, que l’on appelle également le cynorhodon. Nous allons aborder des éléments de botanique, puis nous verrons les propriétés de l’églantier et ses différentes utilisations.

Un peu de botanique

Nom scientifique : Rosa canina

Noms communs : rosier des chiens, rosier sauvage, rosier des haies

Famille : Rosacées

L’églantier est le plus commun des rosiers sauvages en Europe. On le retrouve dans les haies, les bords des chemins, les terres incultes ou encore dans les sous-bois. Arbrisseau pouvant aller jusqu’à 3 m, ses tiges sont alternes avec des aiguillons. Les fleurs (appelées églantine) ont 5 pétales blancs rosés avec de nombreuses étamines. 

Présent jusqu’à 1500 m d’altitude, ses fleurs apparaissent de mai à juin et le cynorrhodon (la baie), de couleur rouge vif à maturité apparaît à la fin de l’été. Les baies sont récoltées après les premières gelées à la fin octobre, début novembre.

Côté saveur, le cynorrhodon apporte une forte note fruitée et acidulée, et cela, d’autant plus si la baie a bien été vidée des graines et poils puis concassée. 

WARNING CUEILLETTE : Il est important de mettre des gants pendant la cueillette de cynorrhodons à cause des épines présentes sur les tiges. Aussi, cela permet de vous protéger, si certaines baies sont ouvertes, des poils et graines présents dans les cynorrhodons. En effet, ils ont un effet irritant au niveau de la peau et de la muqueuse.

églantier
cure cynorhodon

Quels sont les bienfaits de l’églantier ?

Ce sont principalement les baies qui sont utilisées en infusion pour leurs propriétés toniques, digestives et diurétiques. C’est une plante parfaite pour une cure revitalisante et anti fatigue de par la très grande teneur en vitamines des cynorrhodons, et principalement en vitamine C (vingt fois plus que l’orange !). Voyons de plus près les différents bienfaits de l’églantier.

Un peu d’histoire...

Pendant l’Antiquité, Peine l’Ancien conseillait la racine de l’églantier contre la rage. Cléopâtre aurait utilisé ses pétales pour mieux dormir. Les feuilles de l’églantier étaient utilisées pour soulager les angoisses. C’est à la fin du Moyen- Âge que le cynorhodon a été introduit dans la thérapeutique européenne. En effet, les croisés de retour du Moyen-Orient avaient été initié à ses propriétés grâce à la médecine arabe.

Aujourd’hui, les baies de cynorrhodon sont recommandées pour leurs propriétés diurétiques, laxatives, astringentes, dépuratives et fortifiantes. Il est aussi connu pour arrêter les montées de lait. Le cynorhodon se révèle ainsi comme un véritable « couteau suisse », pouvant soulager les maux d’hiver, stimulant les défenses immunitaires et en soutien des sphères gastro-intestinale, digestive et urinaire.

Un concentré de vitamine C

Véritable cadeau de la nature, les baies de l’églantier sont très riches en vitamine C, en flavonoïdes et caroténoïdes. Pour cela, il est très intéressant de les utiliser en cas de fatigue pour revitaliser et stimuler l’immunité. L’avantage est que la vitamine C reste stable à la chaleur, on peut donc notamment l’utiliser en infusion. Selon les variétés, le cynorrhodon peut contenir de 500 à 5000 mg pour 100 g de fruit. Cela représente beaucoup plus que les agrumes, dont nous savons aujourd’hui malheureusement que les valeurs nutritionnelles ont fortement baissé du fait de l’agriculture intensive.

Un effet anti-inflammatoire

Le cynorhodon est recommandé en cas de douleurs articulaires du fait de sa teneur en flavonoïdes qui lui confère des propriétés anti-inflammatoires. Ses tanins lui donnent des propriétés anti-inflammatoires intéressantes également pour le système urinaire.

Une action anti-diarrhéique

Les tanins présents dans le cynorhodon lui donnent une action contre la diarrhée car ils contribuent à diminuer la fréquence des selles, un atout en cas de gastro-entérite. De plus, il contient de la pectine, qui possède un effet adoucissant pour le système digestif. Voyons maintenant les différentes utilisations que l’on peut faire de l’églantier.

Les différentes utilisations de l’églantier

En infusion

Vous pouvez les préparer en infusion ou décoction. En infusion, il suffit d’une bonne cuillère à café bombé de baies de cynorrhodons éclatées et vidées pour une tasse de 250 ml. Laissez infuser ensuite 10-15 minutes à couvert dans une eau à 100ºC. 

En décoction

En décoction, mettre la même quantité de cynorrhodons que pour l’infusion dans 250 ml d’eau froide et porter à ébullition. Une fois que l’eau bout, couper le feu et laisser infuser au moins 10 minutes en recouvrant. Filtrez et buvez !

 

Enfin, nous vous proposons ci-dessous plusieurs recettes à base de cynorhodon, que cela soit en cuisine ou en remède pour la santé !

Utilisation du cynorhodon pour la santé

Pour la santé, comme dit précédemment, ce sont principalement les baies qui sont utilisées pour leurs propriétés toniques, digestives et diurétiques. L’églantier représente une des plantes parfaites pour une cure revitalisante en cas de grande fatigue.

cure de cynorhodon

Cure revitalisante et « coup de boost » pour le système immunitaire

Pendant 21 jours, buvez 3 tasses de cette infusion. Je vous conseille de ne pas en boire après 21h si vous êtes sensible aux plantes, vous pourriez avoir du mal à trouver le sommeil !
Type de plat Infusion

Ingrédients
  

Pour ½ litre d’infusion, comptez : 

Instructions
 

Préparation :

  • Laissez infuser le mélange au moins 10-15 minutes à couvert dans une eau à 100ºC et filtrez… c’est prêt !

Notes

Astuce saveur : le cynorrhodon apporte une forte note fruitée et acidulée, et cela, d’autant plus si la baie a bien été vidée des graines et poils puis concassée. 
Vous avez essayé cette recette ?Mentionnez @happyplantes et le hashtag #happyplantes sur Instagram !

Utilisation du cynorhodon en cuisine

Le cynorhodon peut être utilisé de nombreuses manières en gastronomie. Une des plus communes est la gelée de cynorhodon, un vrai délice pour accompagner vos tartines ou encore vos fromages blancs. Il faudra être patient et travailleur pour y arriver, mais le résultat en vaut vraiment la peine !

gelée de cynorhodons

La gelée de cynorhodons

Il est important de ne plus retrouver de graines et/ou de poils à gratter dans la gelée, et pour ce faire, il va falloir passer plusieurs fois le jus à travers un tamis.

Ingrédients
  

Pour cette recette, il vous faudra :

  • 1.2 kg de cynorhodons frais
  • 400 g de sucre
  • 1 citron
  • 1 gousse de vanille

Instructions
 

  • Lavez soigneusement les baies de cynorhodons et retirez les pédoncules de chaque baie ainsi que les petits chapeaux noirs des baies.
  • Disposez les cynorhodons dans une bassine à confiture et couvrez-les d’eau.
  • Faites chauffez le tout à feu vif et laissez frémir au moins 30 minutes (cela vous permettra de récupérer des baies éclatées)
  • Passez une première fois les fruits éclatés au moulin à légumes et n’hésitez pas à délayer le tout avec un peu d’eau de cuisson pour obtenir un jus.
  • Il faudra maintenant passer plusieurs fois le jus obtenu au tamis fin afin de ne plus avoir du tout de graines et de poils. Répétez cette opération autant que nécessaire !
  • Dans une casserole à confiture, disposez le jus, ainsi que les 400 grammes de sucre, le jus du citron pressé et la gousse de vanille (vous pouvez la fendre en deux pour obtenir une saveur plus prononcée).
  • Faites chauffer l’ensemble à feu doux jusqu’à arriver à ébullition. A partir de l’ébullition, comptez 10 minutes de cuisson et transvasez la gelée dans les pots en les couvrant aussitôt… C’est prêt !
Vous avez essayé cette recette ?Mentionnez @happyplantes et le hashtag #happyplantes sur Instagram !
Cynorhodon pour la peau

Utilisation de l’églantier pour la peau

Saviez-vous que si l’on presse les graines de l’églantier (que l’on appelle les akènes), on obtient l’huile végétale de rose musquée du Chili. Elle provient du Chili car on trouve beaucoup de plantations dans ce pays qui en fait un commerce. 

 

Elle est particulièrement intéressante pour la peau du fait de sa composition en oméga 3, 6 et 9 ainsi qu’en vitamines A, E et K. Elle contient également du rétinol.

 

L’huile végétale de rose musquée aide en cas de brûlures, de soins post-opératoire notamment grâce à ses propriétés cicatrisantes. C’est un régénérant cutané très puissant. 

 

Par ailleurs, cette huile végétale permet de lutter contre le vieillissement cutané et a un pouvoir antirides. Elle nourrit la peau en profondeur et l’assouplit. Les femmes enceintes peuvent l’utiliser pendant leur grossesse pour prévenir les vergetures. Elle peut soulager l’eczéma, la couperose, le psoriasis. Ainsi, elle va prendre soin des peaux abîmées, déshydratées et dévitalisées. Enfin, elle sera utile en cas de coup de soleil.

L’églantier n’a plus de secret pour vous ! Vous savez comment le repérer et le cueillir. Vous connaissez ces bienfaits et les différentes utilisations qu’il est possible de faire. Quelle recette vous attire le plus ? La cure revitalisante ou la gelée de cynorhodons ? N’hésitez pas à nous faire part de vos retours en commentaires sous cet article ou sur les réseaux sociaux. Vous pouvez également le retrouver dans nos tisanes Maux d’hiver et Happy Noël.

N’hésitez pas à nous partager vos astuces et tisanes favorites en commentaires sous cet article ou sur les réseaux sociaux.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Alexandra pour Happy Plantes

Happy Plantes