DIY : Sécher ses plantes sauvages

Happy Plantes & les Gourmands Nés
8 avril 2019

S’initier à la cueillette et au séchage de plantes est une activité ludique et facile à réaliser en famille ! Il permet de profiter de vos plantes préférées tout au long de l’année. Happy Plantes vous dévoile quelques secrets pour un séchage réussi !

Bouquets de plantes sauvages en train de sécher.

Comment réussir un bon séchage de plantes ?

Il est important de respecter le processus du séchage afin d’assurer la bonne qualité de vos plantes.

A noter que le type de séchage conseillé n’est pas tout le temps le même en fonction des plantes et des parties récoltées (feuilles, fleurs, racines, fruits, etc.).

Les règles générales pour un bon séchage sont les suivantes :

  1. Veillez à conserver une température chaude, comprise entre 30 et 40 ºC, et surtout le plus stable possible.
  2. Maintenir un taux d’humidité minimal.
  3. Eviter l’exposition directe au soleil.
  4. Assurer une bonne ventilation.

Technique de séchage naturel : les bouquets

Le séchage naturel est le processus le plus économe et écologique. Il existe plusieurs techniques pour le réussir avec brio.

Parmi les techniques les plus simples (et les plus jolies !) vous pouvez tout simplement suspendre les plantes cueillies en petits bouquets, la tête en bas. Voici quelques règles de base à respecter :  

  1. Réalisez des bouquets, petits pour faciliter le séchage et éliminez les risques de contaminations. Le lieu choisit doit être à une bonne température afin d’éviter les risques de contamination ou de moisissure.
  2. Utilisez une ficelle à la base du bouquet pour le maintenir. Serrez-le juste ce qu’il faut pour que le bouquet reste entier et puisse respirer.
  3. Laissez des espaces suffisants entre chaque bouquet afin que tout soit bien aérés et que les plantes puissent sécher rapidement et de façon homogène.
  4. Dès que les plantes sont entièrement sèches, décrochez tous les bouquets. Attention, c’est souvent là, le piège de cette méthode. On oublie les bouquets suspendus et c’est comme cela qu’on se retrouve avec des plantes qui ont pris la poussière et qui sont beaucoup trop sèches.

De nombreuses autres techniques ont fait leurs preuves : paniers, tamis, claie … autant de processus efficaces et ludiques !

Exemple de séchage sur tamis.

Retrouvez notre article complet et tous nos conseils dans notre livre Green Infusions.