Guide d’achat : Comment choisir ses infusions ?

DIY : tisane spéciale migraines et maux de tête
19 décembre 2019

Il n’est pas toujours possible et/ou facile d’aller cueillir soi-même les plantes puis de les faire sécher pour faire ses stocks. Bonne nouvelle : depuis plusieurs années, les tisanes sont les nouvelles stars des rayons alimentaires !


Comment choisir ?

Aujourd’hui, on utilise les plantes en tisane pour leurs propriétés, mais aussi pour leurs saveurs. En effet, pourquoi se priver d’un moment de plaisir et de bien-être ? Cependant, cette profusion de tisanes peut parfois compliquer l’achat. Voici donc quelques règles de base pour que tisane rime avec saveur, efficacité et écologie !

1. Des plantes en vrac tu préféreras

En optant pour le vrac, vous préférerez une solution plus écologique. Aujourd’hui, de nombreuses nouveautés arrivent sur le marché pour vous permettre de basculer plus facilement vers le vrac. L’apparition des Thermos avec infuseur intégré, des grands infuseurs très simples d’emploi … rend l’utilisation du vrac presque aussi facile que celle des infusettes. Alors tentez l’expérience. Vous ne serez pas déçu ! Tant au plan des saveurs que des propriétés, vous allez adorer !

Pour les adaptes des infusettes : Choisissez celles contenant des plantes le moins coupées possible, dans une matière biodégradable et pas emballées dans du plastique !

2. Des plantes sans arômes ajoutés, tu favoriseras

Lorsque vous optez pour des plantes de qualité (pas ou très peu coupées, bio et cueillies dans l’année), vous n’avez aucunement besoin d’ajouter des arômes – naturels ou artificiels – pour en augmenter la saveur.

Par exemple, une verveine apporte une saveur citronnée, de la racine de réglisse une saveur sucrée et des feuilles de cassis, une saveur fruitée !

3. Des plantes cultivées et/ou cueillies selon les normes bio tu choisiras

La mention “biologique” est une priorité. Les plantes en infusion sont utilisées pour le goût bien sûr, mais aussi et surtout pour leurs vertus médicinales. La mention “bio” est un premier gage de qualité. Au contraire, des plantes traitées aux pesticides et intrants chimiques n’ont plus aucune propriété bienfaisante.

4. Des plantes en circuits courts, tu privilégieras !

En connaissant les producteurs et cueilleurs qui récoltent les plantes que vous consommez, vous vous assurez des bonnes pratiques utilisées pour les produire et vous participez au développement économique local.

Il n’est pas toujours possible d’être au contact direct des producteurs des plantes que vous achetez. Dans ce cas, optez pour quelques exigences de base. Si vous achetez des infusions avec des plantes que l’on peut trouver en France, assurez-vous de leur origine. Par exemple, pourquoi acheter de l’ortie en provenance d’Europe de l’Est alors que nos régions en regorgent ? En favorisant un circuit court, vous valorisez aussi un savoir-faire local.


Retrouvez cet article complet et plus de conseils dans le livre Green Infusions écrit par Amaya