DIY : macérat huileux au souci

Récolté entre juin et septembre, le souci est facilement reconnaissable grâce à ses fleurs aux couleurs vives !
 
Nous vous proposons de découvrir notre DIY pour créer votre propre macérat huileux idéal en cas de problèmes cutanés (eczéma, éruptions cutanées …).

Pour votre macérat huileux au souci il vous faudra :

Préparation :

  1. Déposez les fleurs fraîches de souci dans un bocal.
  2. Recouvrez-les d’huile d’amande douce en les dépassant de 5cm environ. 
  3. Fermez le bocal avec un couvercle ou avec une gaze et un élastique, par exemple. L’important est surtout d’éviter les poussières.
  4. Placez votre bocal dans un lieu plutôt chaud et au soleil. Vous pouvez disposer le bocal dans un sac en papier pour éviter que les principes actifs ne s’oxydent. 
  5. Pensez à dynamiser votre macérat huileux tous les jours afin d’activer les processus d’extraction des principes actifs. Remuez le bocal (s’il a un couvercle) ou retirez la gaze et remuez légèrement le macérat avec une baguette, par exemple. 
  6. Au bout d’un mois (minimum !), filtrez le macérat et laissez reposer l’huile de souci dans le bocal. Attetion, si vous apercevez une couche d’eau dans le fond du bocal pensez à bien séparer l’huile de l’eau. Cela vous garantira une huile « propre » et une meilleure conservation.
  7. Ce macérat pourra être conservé au moins 1 an si vous le gardez bien à l’abri de la lumière et dans un bocal fermé hermétiquement. 

Vous pouvez appliquer cette huile directement sur les zones d’eczéma, ou en cas d’éruptions cutanées, en massant délicatement afin qu’elle pénètre en profondeur. Répétez l’application 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes.

Retrouvez plus de recettes dans Le Grand livre de la cueillette sauvage écrit par Amaya Calvo Valderrama.